Images de soi / regards des autres

Les gens du voyage ont une image le plus souvent négative aux yeux de la population majoritaire, ou alors une image idéalisée par romantisme. Dans le quotidien, on leur donnait des noms spéciaux, souvent péjoratifs. Dans les œuvres littéraires, on les décrivait comme des personnages marginaux, négligés et dans les milieux scientifiques, surtout médicaux et psychiatriques, le mode de vie itinérant était considéré comme une maladie. Ces images principalement négatives ne sont confrontées que depuis peu à une véritable identité yéniche renforcée.

© 2012 Fondation Assurer l’avenir des gens du voyage suisses // Infos éditeur