Angeline Fankhauser

« Il a fallu attendre longtemps jusqu’à ce que le Conseil fédéral s’excuse d’avoir soutenu l’action ‹Enfants de la grand-route ›. Et la Fondation Pro Juventute a encore mis plus de temps à reconnaître ses erreurs du passé. Par la suite, la question des enfants placés a été thématisée: la Suisse a du mal avec la pauvreté, elle a du mal avec son passé. Nous devons rester éveillés et combattre l’injustice. Cela ne suffit pas de s’excuser après coup!»

Angeline Fankhauser, *1936, Conseillère nationale PS, 1983-1999

© 2012 Fondation Assurer l’avenir des gens du voyage suisses // Infos éditeur